Préparer une adoption

Aujourd’hui je tenais à vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur étant éleveuse: l’adoption. J’ai souvent affaire à des gens qui souhaitent adopter mais qui finalement n’ont pas grandement réfléchis à cette adoption. C’est grave. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un animal, un être vivant dont vous allez être responsable pour l’intégralité de sa vie. J’ai moi même eu l’occasion de préparer de nombreuses adoptions, ou bien d’aider des personnes à le faire. Je vais donc vous donner quelques pistes qui me semblent importantes.

  • Savoir se remettre en question

Hé oui les amis! C’est le plus compliqué je pense (pour moi en tout cas! Je suis une tête de mule!), mais avant même de se poser la question de quel animal va nous convenir, ou bien quel animal vous plait, il faut d’abord apprendre à se connaitre soi même et à se remettre en question.

Lorsque vous adopterez, que ce soit un chat ou une girafe (bon, ok j’avoue il y a peu de chance mais sait on jamais hein!), quoi qu’il arrive c’est vous qui devrez vous adapter et adapter votre vie à l’animal. Alors évidemment ça passera par l’analyse de ses besoins, j’y reviendrai plus tard, mais aussi par votre façon d’être. Et c’est la que vous devez vous remettre en question. Etes vous prêt à être responsable d’une ou plusieurs vies? Avez vous une vie suffisamment stable (bah oui, c’est important…)? Etes vous prêt à devoir faire quelques sacrifices pour votre animal? Pourquoi? Parce qu’un beau jour, votre petite bête vous coûtera peut-être 500€ de vétérinaire, nul besoin de vous dire que vos petits plaisirs personnels en prendront un coup!

Voila tout autant de questions que vous devez vous poser, mais ne vous en faites pas, je vous en réserve bien d’autres!

  • L’animal qui vous convient

Vouloir tel ou tel animal, c’est bien, mais encore une fois, n’oubliez pas que c’est à vous de vous adapter et non l’inverse! Donc avant de faire une bêtise, assurez vous que l’animal en question vous convient, et inversement. Si vous ne supportez pas le bruit, ne prenez pas des oiseaux! Ils n’arrêteront pas de chanter parce que vous n’aimez pas ça… C’est dans leur nature. Si vous n’aimez pas vous balader et que vous n’avez pas un grand jardin, ne prenez pas de chien, quoi qu’il arrive lui il aura besoin de sortir se défouler et faire ses besoins! Si vous êtes végan et qu’en aucun cas vous n’acceptez de nourrir avec de la viande sous n’importe quelle forme que ce soit, ne prenez pas de carnivore, un chat, un chien, un serpent ou encore un furet aura quoiqu’il arrive besoin de viande… Bref vous avez compris l’idée, analysez les besoins de l’animal en question pour vérifier qu’il vous convient (ou que vous lui convenez d’ailleurs!).

  • Se renseigner, c’est l’adopter!

Pitié, et la c’est l’éleveuse qui parle! Renseignez vous avant de vous présenter pour une adoption… Peu importe l’animal que vous aurez choisi il aura des besoins vitaux. Vous vous devez de les connaitre! Il y a 20 ans, il était un peu plus compliqué de se renseigner sur une espèce, mais aujourd’hui, il vous faut 5 minutes pour attraper un ordinateur ou un téléphone (Ah!! Tu as forcément une de ces machines dans les mains! Démasqué!), aller sur google (tu utilises pas google? vraiment?!) et faire des recherches. Les réseaux sociaux seront aussi vos amis dans ces moments la, n’oubliez pas que sur Facebook il existe des groupes spécialisés sur certaines espèces, allez jeter un œil à ce qui est dit la bas, on apprend toujours des expériences des autres! Après vous être renseigné, deux possibilités: l’animal ne vous convient pas (il a besoin de trop de place?…) vous cherchez autre chose, l’animal vous convient, on passe à la prochaine étape!

Attention, n’oubliez pas au passage de vous renseigner sur le lieu ou vous adopterez. Ça non plus ça ne doit pas être fait au hasard, discutez avec des gens pour connaitre de bons élevages ou des associations où trouver votre compagnon! Oubliez les animaleries, on adopte pas un animal dans un magasin… Ce n’est pas un objet. Pas de panique, je vous réserve un article complet sur le sujet!

  • Ne pas mettre la charrue avant les bœufs!

Bon en l’occurrence, on ne va pas mettre le chat avant la litière, le hamster avant la cage, le chien avant la gamelle, le cheval avant le pré, l’oiseau avant la volière, le poisson avant l’aquarium… Vous avez saisie l’idée c’est bon? Vous vous équipez! On ne récupère JAMAIS un animal avant d’avoir préparé son arrivée! Et la attention je sais de quoi je parle, je suis, au moment même où j’écris cet article à coté d’un parc totalement prêt qui n’attend que ses occupants! Oui oui, c’est frustrant, mais je suis fière de dire que le jour ou ils arriveront alors ils seront reçus comme des rois! Vous vous êtes bien renseigné, donc vous savez ce dont vous avez besoin pour son bien. Prenez le temps d’acheter tout ça, de tout mettre en place et après vous trouverez votre bonheur.

  • Le Jour J

C’est le moment ou vous êtes content, ou vous allez enfin pouvoir craquer, papouiller, gagater… Ouai enfin attention la encore… Ah bah non en fait, à ce moment la, vous n’avez plus qu’à profiter parce que vous avez suivi tous mes petits conseils précédents, tout est prêt! Prenez quand même le temps de demander quelques derniers conseils auprès de l’éleveur, de l’association ou la famille, après tout, ils connaissent bien votre nouveau compagnon!

Je vous souhaite maintenant les meilleures adoptions du monde, nul doute que vous saurez prendre les bonnes décisions. Prenez soin de votre petit monstre, et bon courage!

Evidemment vous êtes sur mon blog donc c’est MON avis, MON expérience, je n’oblige personne à appliquer ma méthode mais moi c’est celle que je conseille.

Je partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *